La source de notre baptême ….

Pour finir ce mois avec la source de  baptême, nous allons partager ce matin sur un enseignement qui pourrait prendre des heures et des jours de cours. Les fondements de l’église dépendent des fondements que nous mettons dans nos vies. Nous qui sommes les pierres vivantes de l’église.

Alors ne posons pas d’autres fondements que la parole de Dieu nous donne. Et notamment :

Hébreux 6:1-2  C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.

Si nous avons parler de cette source du baptême, nous devons être conscient que les écritures des apôtres nous enseignent sur la notion de plusieurs baptêmes.

Le baptême dans l’eau :

Le baptême d’eau est une manifestation de ce nous croyons en tant que baptiste.

Parce que si vous croyez ne pas appartenir à l’église baptiste, sachez que je suis baptiste. Comme si vous ne croyez pas appartenir à une église pentecôtiste, je suis pentecôtiste. Et même plus encore si vous ne croyez pas appartenir à une église catholique, je suis catholique. Mais je ne suis pas romains, je suis français.

Alors que le baptême d’eau est une action que nous retrouvons dans les lois que Dieu a transmise à son peuple. Cela dans la religion juive se nomme le Mikvé. Quand une personne avait touché un cadavre il devait passé par le Mikvé. Ce qui consiste à s’immerger dans des eaux vivent. Une femme qui était impur, ne pouvais retourner au temple sans passer par le Mikvé.
Ce qui veut dire que lorsque Jean Baptiste demander au peuple de Dieu de s’immerger dans le Jourdain, les personnes comprenaient qu’il s’agissait d’un Mikvé, un baptême.
Dans le cas de Jean Baptiste, il assimilait le fait de croire aux idoles et le fait d’avoir abandonné Dieu comme une impureté qui mène à la mort. Alors il fallait faire une « Téchouva », une repentance.
Et pourquoi Jean Baptiste demandait de se faire baptisé ?

Matthieu 3:2  Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

En d’autre terme il annonçait la venue du messie. Le royaume des cieux pour le peuple hébreux, ce n’est pas monter au ciel, c’est régner avec le Messie, le oint de l’Éternel : Jésus Christ.

Ce qui nous montre par là même que nous ne pouvons accueillir pleinement le messie, Jésus Christ dans notre vie, si nous ne nous baptisons pas. Et nous ne pouvons nous baptiser sans avoir pris conscience que nous sommes impur et donc que nous devons nous repentir.

Nous sommes d’accord que ce n’est pas le fait de plonger dans l’eau qui fait des chrétiens. Mais bien notre état de cœur. Dieu regarde à notre cœur et Lui sait si ton acte de baptême est fait avec repentance où pas.

C’est pour cela que nous ne pouvons pas baptiser des enfants. Mais vous comprenez bien aussi par là où peuvent s’arrêter nos discussions œcuméniques. Si nous ne faisons pas le baptême avec repentance, notre baptême deviens un sacrement pour les hommes. Une appartenance à un club. Alors que la présence de Jésus Christ dans nos vies demande autre choses qu’un sacrement, elle demande un engagement.

Suite à une repentance, nous baptisons d’eau afin de faire ce qui est convenable devant notre Père céleste.

Matthieu 3:11  Moi, je vous baptise dans l’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera dans le Saint Esprit et dans le feu.

  • Notion entre baptême d’eau et baptême dans l’eau. Beaucoup de traduction parle de baptême d’eau, comme de baptême du Saint Esprit. Alors que les traducteurs sont bien souvent des personnes qui sont pédobaptiste, et bien souvent aussi sans connaître le baptême dans le Saint Esprit.

Ce verset nous parle de deux baptêmes supplémentaires que Jésus nous permet d’accéder. Le baptême dans le Saint Esprit et dans le feu.

Le baptême dans le Saint Esprit :

Jésus lui qui a été baptisé dans le Saint Esprit au moment de son baptême dans l’eau, nous invite à réclamer le baptême de Saint Esprit.

Il a fallut attendre que Jésus retourne auprès du Père pour que nous soyons tous au bénéfice de ce baptême. Le baptême dans le Saint Esprit est accessible par chacun de nous.
Le baptême parle d’une immersion, cela veut dire que nous sommes enveloppé par le Saint Esprit.

Pour un baptême il faut trois choses :

  1. il faut quelqu’un qui baptise
  2. il faut un élément dans lequel on baptise
  3. il faut un baptisé

Pour le baptême dans l’eau : ce sont les disciples de l’Église qui doivent baptisé dans l’eau comme le dit si bien le mandat que Jésus Christ a donné : Allez faites des nations des disciples en les baptisant …

Il le faisait dans l’eau. Et surtout il y avait des personnes à baptiser. 3000 lors de la première prédication de Pierre.

Pour le baptême dans le Saint Esprit : Dans le baptême du Saint Esprit il faut quelqu’un pour baptiser. Qui baptise ? C’est Jésus Christ Lui même. Comme Pierre le dit en acte 2, Dieu a répandu son Esprit.
Le Saint Esprit ne peut baptisé de Saint Esprit, comme certain de nos chants le disent, comme l’eau ne peut baptiser elle même la personne. Sinon à chaque fois que je prends un bain, je suis baptisé. Seul Jésus baptise dans le Saint Esprit.
L’église n’a aucune part dans le baptême du Saint Esprit. Ce qui nous met en garde contre tout homme qui pourrais imposer les mains en disant qu’il transmet le Saint Esprit est une hérésie.
Comprenez bien que je peux prier avec une personne pour me mettre en accord avec elle pour qu’elle reçoivent le Saint Esprit. Comme Paul l’a fait avec les disciples de Jean Baptiste, comme Pierre l’a fait aussi devant Simon le magicien. Mais Simon qui croyait que le don de Dieu s’obtenait au pris d’argent a été repris sévèrement par Pierre. Le geste d’imposition des mains n’est qu’un geste de prière dans ce cas, comme on impose les mains à un malade. Nous savons biens que c’est Jésus qui guérit et non pas celui qui a imposé les mains. Il en est de même pour le baptême dans le Saint Esprit.
Le baptême dans le Saint Esprit est donc une reconnaissant de notre état de cœur envers Jésus.

Mais alors pourquoi le baptême dans le Saint Esprit ?
Pour que notre témoignage soit puissant !. Car Jésus a bien fait une relation entre la puissance et vous serez mes témoins.

Actes 1:8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Et les signes de puissance, la manifestation du surnaturelle de Dieu.
L’Église doit accepté les charismes, le baptême dans le Saint Esprit si l’Église veut vraiment témoigner avec puissance de ce que Dieu veut faire. Donc ce n’est pas la théologie, le marketing, le merchandising, l’évènementiel qui fera la puissance du témoignage de l’Église. C’est une  Église baptisée dans le Saint Esprit.

La puissance du témoignage de l’Église se manifestera quand l’Église sera chrétienne. Car chrétien, cela veut dire appartenir au Christ, au Oint de l’Éternel. Donc il faut une Église ointe, rempli du Saint Esprit pour apporter un témoignage vivant au monde des morts vivants.
A noter :

  • Le baptême dans le Saint Esprit ne garanti pas une sanctification complète.
  • Le baptême dans le Saint Esprit ne garanti pas d’avoir des doctrines irréprochables

Le baptême dans le Saint Esprit n’est pas là pour cautionner nos erreurs, il est là pour que nous témoignons avec puissance cette évangile qui libère.

Ce qui nous amène au troisième baptême.

Le baptême de feu :

Malgré notre baptême dans l’eau, et notre baptême dans le Saint Esprit nous pouvons avoir une duplicité avec la chair. Trop souvent nous faisons au travers de nos traditions religieuses, un compromis avec le Saint Esprit.

Le feu est le moyen de briser de déraciner, et de brûler tous ce qui nous empêche de revêtir complètement la personnalité de Jésus Christ. Car nous devons pas aimer simplement Jésus Christ, mais manifester en action et en vérité Jésus Christ.

Si votre désir est de devenir vraiment à l’image de Christ, vous devez être prêt à brûler par le feu de l’Esprit. Pour cela il faut une décision intérieur radicale. Pourquoi?

Mettre le feu, c’est retirer nos vêtements souillées, notre chair, pour laisser apparaître qui on est vraiment.

Prophétie que l’Esprit de Dieu donne à l’Église occidentale.

Matthieu 10:16-20  Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues; vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens. Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz: ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même; car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

Les temps que nous allons vivre, ne vont pas se contenter d’un baptême dans le Saint Esprit et encore moins d’un baptême dans l’eau.

Daniel dans son livre raconte déjà à son époque comment ses amis ( Schadrac, Méschac et Abed Nego) sont passé par le baptême de feu. Le roi Nebucanetsar a demandé que ceux qui ne se prosternaient  pas devant ses idoles seraient jetés dans la fournaise. Et les amis de Daniel avait tellement confiance en Dieu qu’ils ne redoutaient pas cette épreuve du feu, et surtout ils n’ont pas renié Dieu devant la mort assuré.

Ceux qui jetaient les personnes dans la fournaise, mourraient tellement le feu était puissant, mais les trois amis de Daniel sont sortie avec l’aide d’une quatrième personne qui avait un visage comme un enfant de Dieu, comme le dit si bien le roi Nebucanetsar.

Quand vous êtes baptisé de feu, aucun autre feu ne peut vous atteindre. C’est comme un contre feu. Il n’y a plus rien à brûler, Dieu l’a fait.

Le baptême de feu c’est ce qui fait dire à l’apôtre Paul que la mort est un gain. Lorsqu’un prophète est venu pour le lié avec sa ceinture et lui annoncer des moments difficiles à venir. Paul a t-il dit qu’il enverrait un de ses disciples à Jérusalem, où est-il aller prêcher à Jérusalem cette bonne nouvelles qui brûler en lui.

Le feu de Dieu :

  • C’est la présence de Dieu qui met à part son peuple, comme il fait en se mettant entre Pharaon et le peuple hébreux sur la plage avant de traversé la mer à sec.
  • C’est la colère de Dieu qui se manifeste quand le peuple murmure. (Nombre 11)
  • C’est le feu de la Géhenne
  • C’est le feu de la fournaise
  • C’est un feu éternel

Mais c’est en toute circonstance un feu dévorant. Êtes vous prêt à vous laissez dévoré, êtes vous prêts à vous laissez déchiré. Car dans l’ancien temps quand un homme se repentait, pour s’humiliait, il déchirait son manteau.

Remarquons au passage que la tunique de Jésus n’a pas été déchirée, tunique qui était d’une seule pièce, car Il n’avait pas à se repentir pour nos fautes. Jésus a du faire un baptême que nous n’avons pas à faire, qui est la baptême de la souffrance (Luc 12:50 et Marc 10:38)

Avez vous peur ?

Le baptême de feu est un baptême de jugement.

1Corinthien 3:11-13  Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’oeuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun.

Le baptême de feu c’est ce qui permet de savoir avec quoi tu construit vraiment.

Baptisé dans le Saint Esprit, c’est marcher par le Saint Esprit. Nous avons parler de cela dans toute une série de message. Le baptême dans le Saint Esprit ne se révèle pas par une action, mais par un fruit.

Le fruit de l’Esprit nous pousse à allez plus loin que de rester un simple témoin. Le baptême dans le feu nous transforme en martyr. C’est à un dire un témoin en toute circonstance, comme les amis de Daniel. Un témoin qui ne parle plus de l’agneau , mais qui devient un agneau, qui s’offrent aux autres.

Pourquoi le baptême de feu ?

Nous venons de voir que le baptême dans le Saint Esprit, permet aux disciples de témoigner avec puissance. Une fois que quelqu’un a rencontré Jésus Christ, il faut le baptiser certes, mais il faut l’enseigner. L’enseignement d’une parole vivante ne se fait pas à la légère. Et croyez moi que plus j’enseigne et plus je me dis : “ Pardonne moi Seigneur, car mes lèvres sont impures, et je fais parti d’une génération impure.”

Mais le Seigneur dans sa miséricorde, a prévus que ceux qui veulent quitter l’Egypte puisse prendre des forces pour le chemin qu’ils ont à faire.

Parallèle entre le baptême de feu et la pâque.

Exode 12:6-11  Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois; et toute l’assemblée d’Israël l’immolera entre les deux soirs. On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera. Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères. Vous ne le mangerez point à demi cuit et bouilli dans l’eau; mais il sera rôti au feu, avec la tête, les jambes et l’intérieur. Vous n’en laisserez rien jusqu’au matin; et, s’il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu. Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C’est la Pâque de l’Éternel.

Sommes nous des chrétiens qui mettent du sang sur les linteaux de nos portes pour éviter à la mort d’entrer dans nos foyer. C’est déjà pas mal.

Et sommes nous prêt à aller plus loin en passant au feu notre chair afin de pouvoir offrir à ceux qui ne sont pas encore sortie d’Égypte la force nécessaire pour faire le voyage. Sommes nous prêt a n’être qu’un sacrifice vivant, car ce sont de tel sacrifice qui produisent un culte raisonnable pour Dieu.